50 % d'énergie nucléaire en 2025

50 % d'énergie nucléaire en 2025

Promesse non tenue d"Emmanuel Macron

Promesse non tenue


Dès novembre 2017, Nicolas Hulot, alors ministre de la Transition écologique et solidaire, annonce qu’il sera “difficile” de tenir l’objectif de réduction de 75 % à 50 % de la part de l’électricité d’origine nucléaire à l’horizon 2025. Un recul qui intervient après la publication par RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, d’une série de scénarios énergétiques pour la France.

Dans son bilan prévisionnel, la filiale d’EDF estime qu’une diminution trop rapide du parc nucléaire contraindrait à maintenir en activité les quatre centrales à charbon françaises et à construire une vingtaine de nouvelles centrales au gaz. Or, Emmanuel Macron avait promis lors de sa campagne de ne plus utiliser de charbon dans la production électrique française d’ici 2022.

En novembre 2018, Emmanuel Macron annonce une nouvelle échéance :

J'aurais aimé le faire dès 2025. Nous maintenons le cap des 50 % mais repoussons l'échéance à 2050. 14 réacteurs de 900 mégawatt seront arrêtés en 2035.

Mais depuis, Emmanuel Macron a multiplié les marques de soutien à la filière nucléaire, jusqu’à confirmer en février 2022 le virage nucléaire de sa stratégie énergétique. Le chef de l’Etat a annoncé son souhait de “prolonger” la durée de vie de “tous les réacteurs nucléaires qui peuvent l’être”, même au-delà de 50 ans. L’Elysée clame désormais qu’”il n’y a plus d’objectifs de fermetures” de centrales, ajoutant que l’objectif de 50 % d’électricité d’origine nucléaire “sera réévalué en 2023”, lors du débat parlementaire sur la programmation pluriannuelle de l’énergie. En 2020, ce taux atteignait 67,1%, selon RTE.

Enfin, le président de la République a annoncé en grandes pompes la construction future de six EPR 2, accompagnée d’études pour en construire huit autres. Le début du chantier est prévu pour 2028, puis la mise en service du premier réacteur à l’horizon 2035. Une stratégie loin de s’inscrire dans l’esprit de sa promesse de campagne.

Type de promesse: 
Mots-clés : 

Commentaires