Moduler le financement public des partis en fonction du renouvellement des candidats

Moduler le financement public des partis en fonction du renouvellement des candidats

Promesse non tenue d"Emmanuel Macron

Promesse non tenue


En France, les financements publics des partis politiques reposent sur deux critères cumulatifs :

  • Les résultats aux élections législatives, pour ceux qui ont présenté des candidats ayant obtenu au moins 1% des voix dans au moins 50 circonscriptions et sous réserve qu'ils aient déposé leurs comptes auprès de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) ;
  • Le nombre de parlementaires.

Il n’est nulle part mention d’un critère de renouvellement des candidats. La dernière loi ayant eu trait au financement des partis, loi pour la confiance dans les partis politiques du 15 septembre 2017, n’a pas modifié ces critères.

Commentaires