Supprimer le régime spécial de retraite des parlementaires

Supprimer le régime spécial de retraite des parlementaires

Promesse tenue d"Emmanuel Macron

Promesse tenue


La loi de moralisation de la vie publique a permis d'aligner dès le 1er janvier 2018 le régime de retraite des parlementaires sur celui de la fonction publique. Désormais, les parlementaires devront cotiser un certain nombre d'années afin de pouvoir toucher une pension et pouvoir partir en retraite à partir de 62 ans (alors qu'ils avaient auparavant le droit à une retraite mensuelle de 1 200 euros après avoir exercé un seul mandat de cinq ans).

Cette mesure ne concerne que les députés élus à partir du 1er janvier 2018.

Commentaires